Comment faire baisser le taux de rebond de son site?

Pour faire baisser le taux de rebond de son site, il faut d’abord savoir comment il est calculé. Quelques paramétrages s’imposent parfois…

Comment faire baisser le taux de rebond de son site?

Le taux de rebond est un indicateur qui met en lumière la qualité de votre site par rapport aux attentes de vos utilisateurs. Plusieurs éléments entrent en ligne de compte comme la pertinence de vos contenus, le choix de vos mots-clés ou encore l’ergonomie générale de votre interface. Mais pas seulement…

Le taux de rebond, c’est quoi?

Pour faire simple: le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui n’effectuent qu’une seule action sur votre site, traditionnellement une page vue, mais cela peut aussi être une transaction commerciale. Or, que vous gériez un blog ou un e-commerce, vous souhaitez certainement que votre utilisateur effectue une action au-delà de la page d’arrivée sur votre site. Et donc que votre taux de rebond ne soit pas trop élevé.

Avez-vous rédigé un titre accrocheur sur un article qui n’a pas tenu ses promesses? La description de votre produit dans Google correspond-t-elle vraiment à ce que l’utilisateur trouve réellement sur votre site? Si votre taux de rebond est trop élevé, vous pouvez en déduire que votre visiteur n’a pas trouvé ce qu’il cherchait. En fait, oui et non. Le taux de rebond est une mesure plus complexe qu’il n’y paraît.

Votre taux de rebond est-il (vraiment) trop élevé?

Qu’est-ce qu’un taux de rebond trop élevé? En fait, selon le type de site que vous gérez, le taux de rebond est variable. Voici une fourchette des tendances:

  • Un site de contenu avec une bonne visibilité sur Google: entre 40 et 60%
  • Un site de génération de leads (vente d’un service, prise de contact, remplissage d’un formulaire): entre 30 et 50%
  • Un blog: entre 70 et 98%
  • Un site de vente générant du trafic qualifié: entre 20 et 40%
  • Un service Web: entre 10 et 30%
  • Une landing page dédiée à la vente d’un produit avec un call-to-action précis: entre 70 et 90%

Il n’y a donc pas de chiffre absolu. Une autre chose à avoir en tête concernant le taux de rebond, c’est que son calcul dans Google Analytics ne traduit pas forcément le comportement d’un visiteur mécontent.

Par exemple, une personne qui lit avec attention et intérêt un article sur votre blog et quitte votre site riche de plein d’informations pertinentes sera comptabilisée dans le calcul du taux de rebond. Et si elle dépasse un délai de 30 minutes avant de naviguer sur d’autres pages de votre site, elle sera également comptabilisée. Votre site est en « one page »? Un visiteur qui fait défiler la page, clique sur les ancres de navigation sans recharger l’URL sera comptabilisé. Bref, le taux de rebond n’est pas si objectif que cela: il est parfois simplement trop élevé, non pas dans l’absolu, mais par rapport à la réalité de votre site et de vos objectifs.

Faire baisser le taux de rebond avec un calcul plus précis

Prenez le temps d’analyser les propriétés de votre site et vos rapports statistiques afin de déterminer si vous avez besoin de paramétrer le calcul du taux de rebond dans Google Analytics.

C’est tout à fait possible, en créant des événements automatiques sur toutes les pages toutes les X minutes ou secondes, sans nécessiter de clic spécifique de la part de vos visiteurs. Ces événements permettent également un calcul plus précis du temps passé sur une page. Par défaut, Google Analytics a en effet besoin d’au moins 2 interactions pour calculer le temps passé sur une page. Ainsi, si un visiteur reste 5 minutes sur votre landing page sans aucune autre action de sa part, le temps calculé est de 0. Avec une paramétrage d’événement, vous évitez ce type de données trompeuses dans vos rapports statistiques.

Trois règles d’or pour réduire naturellement son taux de rebond

Last but not least. Faire baisser votre taux de rebond consiste évidemment aussi à améliorer les performances générales de votre site:

  1. Choisissez les mots-clés pertinents pour votre contenu, soyez spécifiques et affinez le ciblage de vos campagnes publicitaires pour attirer les bons visiteurs
  2. Améliorez l’expérience utilisateur sur votre site, soignez vos éléments de navigation, vérifiez la bonne compatibilité responsive de votre site et sa rapidité de chargement
  3. Produisez des contenus de qualité, clarifiez vos messages, jouez sur des éléments de réassurance dans vos textes et images, utilisez correctement les call-to-action

Et vous, que faites vous pour baisser votre taux de rebond? Avez-vous mis en place une stratégie spécifique? Avez-vous paramétrer des événements automatiques dans Google Analytics?

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire.

Laisser une réponse