Mon site WordPress est lent: quel impact et que faire?

Taux de rebond en pic, peu de visites récurrentes, faible partage et en mal de commentaire ? Diagnostic : votre blog WordPress est lent

Dans nos résolutions 2015, nous évoquions déjà quelques solutions pour améliorer la rapidité de votre WordPress. Attardons-nous cette fois sur les causes et conséquences pour vos lecteurs et pour vous-mêmes lorsque votre WordPress est lent.

Oui, si votre WordPress est lent, l’impact peut être significatif dans les indicateurs de performance fournis, notamment, par votre Google Analytics : un haut taux de rebond et un faible taux de visites récurrentes, un temps de visite faible, … toutes ces mesures peuvent indiquer que votre WordPress est lent.

Deux des expériences qui déterminent que votre WordPress est lent

L’expérience utilisateur, d’abord. La vitesse de chargement de votre WordPress est un facteur clé qui détermine la qualité de l’expérience utilisateur.

Des études ont avancé qu’au-delà d’une seconde, l’utilisateur a déjà l’impression d’attendre. Or, l’internaute butineur et vorace est aussi ingrat : son impatience a souvent raison de l’objet de sa visite. Lui qui cherchait de l’information précieuse, oublie cette valeur dès lors que la vitesse de chargement est (ou lui parait) lente.

Autre aspect important : la réactivité d’une interface augmente l’expérience utilisateur en ce que ce dernier ne doit pas faire d’effort de mémorisation, puisque tout lui est donné tout de suite.

L’expérience webmestre. Un WordPress lent, c’est aussi extrêmement frustrant voire handicapant pour les contributeurs et webmestres… La lenteur de votre WordPress impacte immanquablement sur les temps d’intégration des contenus, les taux de conversion des e-mails et newsletters que vous envoyez en push, … Bref, au final, un WordPress lent implique aussi un manque de productivité.

Plus jamais vous ne direz : mon WordPress est lent

Le thème, l’hébergement et le JavaScript sont 3 éléments à vérifier pour augmenter (encore) la performance de votre WordPress.

La qualité du thème : assurez-vous que la qualité de votre thème soit optimale. Un thème premium payant est parfois gage d’une certaine qualité. De plus, préférez toujours un thème avec un code source épuré plutôt qu’un thème offrant une multitude de fonctionnalités (que vous risquez de ne pas utiliser).

La puissance de l’hébergement : vérifiez que votre hébergeur et que la bande passante de ce dernier est suffisante. N’hésitez pas à contacter votre hébergeur afin de vous assurer d’avoir les performances optimales pour votre blog. Ne négligez jamais la qualité de votre hébergement car celui-ci est la base même de la vitesse de votre blog. Les offres de qualité démarrent généralement à 25 $/an au minimum.

La position du JavaScript : enfin, placez vos fichiers JavaScript en bas de page car ces derniers représentent les fonctionnalités de votre blog et ont généralement besoin d’être interprétés en dernier. Effectivement, le contenu est ce que vos lecteurs viennent chercher et non les fonctionnalités techniques. Privilégiez toujours le fond par le biais de votre contenu plutôt que la forme grâce à vos fonctionnalités techniques.

Le poids des images, le choc de la lenteur…

La taille des images. Le poids des images peut influer sensiblement sur la lenteur du blog. Assurez-vous de mettre vos photos aux bonnes dimensions, voire de les compresser. Pour la redimension d’images, il existe une multitude d’outils en ligne tels que : http://www.redimensionner.net/

Pour chiffrer tout cela, sachez que sur La Fabrique de Blogs, nous utilisons toujours des images de 300 sur 200 pixels pour nos illustrations d’articles, tout en veillant à ce que ces dernières ne dépassent pas 150 ko pour leur poids.

Quelles solutions utilisez-vous pour augmenter la vitesse de votre WordPress? Besoin d’un diagnostic? Contactez-nous.

Crédits photo : https://www.flickr.com/photos/martin_heigan/4544138976 

Vous aimerez aussi

5 commentaires de “Mon site WordPress est lent: quel impact et que faire?”

  1. Eric 19 février 2015 at 15 h 57 min #

    Je pense qu’il vous manque au moins une douzaine de points dans votre top 3 de performance. Le point sur la position du JavaScript devrait même être inclus dans la qualité du thème.

    Bon résumé tout de même sur les effets négatifs de la lenteur sur l’expérience utilisateur. Je vous invite également à utiliser l’indice de vitesse plutôt que la vitesse de chargement. Car l’indice de vitesse est axé sur l’utilisateur . J’ai écrit un article sur le sujet si cela vous intéresse. https://bulledev.com/vitesse-chargement-vs-indice-vitesse/

  2. Michel Munger 4 septembre 2015 at 11 h 19 min #

    Aussi les plugins ! Les gens ajoutent des plugins en pensant à la fonctionalité, mais ils ralentissent souvent leurs blogues lorsqu’un des plugins dévore de la mémoire.

  3. Govou Gabriel 29 juin 2016 at 17 h 46 min #

    Merci pour cet article.

  4. Meetingmed 2 septembre 2016 at 5 h 56 min #

    Bonjour mon site wordpress est asse lent j ai vu que vous avez des solutions.
    que pouvez vous nous proposer
    Merci

Laisser une réponse