Bien intégrer un article sous WordPress en 4 étapes

Pour plaire à vos lecteurs et aux robots des moteurs de recherche, fixez-vous une discipline stricte pour intégrer un article sous WordPress.

Intégrer un article sous WordPress peut se faire en quelques minutes seulement. Mais si vous souhaitez tirer tout le potentiel des capacités de votre blog ou site WordPress, je vous conseille de suivre un processus plus formalisé et strict. Ne vous inquiétez pas. Au bout de quelques intégrations, ces principes seront… intégrés dans votre esprit et ils vous sembleront naturels.

1. Titre et description

Commencez par saisir le titre de l’article dans le champ Titre. Si vous avez installé le plugin Yoast, ce que je vous recommande chaudement, copiez-le ensuite dans le champ Titre SEO du plugin Yoast. Vous pourrez au passage vérifier s’il n’est pas trop long: il doit faire moins de 70 caractères pour être bien pris en compte par Google.

Passons ensuite à la description ou accroche de l’article. Elle doit faire moins de 155 caractères. Vous allez la placer en haut de la page, en gras et italiques, suivi de la balise « More »balise-more de WordPress. Cette balise place une ligne entre la description et le corps du texte. Ceci permet de ne faire remonter que la description dans vos pages d’aperçu et pages listes.

Copiez ensuite le texte de la description dans la balise meta-description du plugin Yoast, puis dans le champ « Extrait » s’il est disponible sur votre interface.

Au passage, il sera bon de remplir le champ « Mots-clés » du Yoast. Le ou les mots-clés doivent aussi être inclus dans le titre et la description de votre article.

2. Le texte

Si vous importez votre texte depuis un éditeur de texte comme Word, je vous conseille de l’importer sur l’onglet « Texte » et non sur l’onglet « Visuel » Capture d’écran 2014-05-29 à 14.24.02pour être certain de ne pas importer sous WordPress des styles et codes Word.

Ensuite, pour lui donner du relief et le rendre agréable à lire, il va falloir le mettre en page. La priorité est de lui mettre des intertitres, tous les deux ou trois paragraphes. Mettez-les entre des balises H2 (la balise H1 étant votre titre). Je vous conseille de répéter votre mot-clé principal dans le premier intertitre si vous voulez optimiser votre référencement.

Outre les balises H2, il ne faut pas hésiter à mettre des gras et des italiques sur les termes importants de votre article.

N’hésitez pas, dans le corps de votre texte à recourir à d’autres aides à la lecture. Vous pouvez par exemple utiliser le plugin Simple Pull Quote, qui permet de mettre en exergue un message clé ou une citation. Dans l’éditeur de texte, l’outil est représenté par l’icône citation1 . La «citation» apparaitra comme ceci dans l’éditeur de texte: [ pullquote ]Ma balise citation[ /pullquote ]. Et comme ceci dans votre article publié: Capture d’écran 2014-05-29 à 14.27.15

Vous pouvez aussi utiliser des listes à puces pour mieux présenter les énumérations.

3. Catégories et tags

Après avoir intégré votre texte, votre travail n’est pas fini. Dans la colonne de droite, les balises Catégories et Mots-clés ou Tags sont importantes. La catégorie permettra à l’internaute de retrouver facilement tous les articles traitant d’un sujet. Les tags sont plus précis et détermineront les différents mots-clés par lesquels l’internaute peut vous retrouver. Prévoyez 3 à 5 tags par article mais pas plus de deux catégories.

4. Les images

Sous les tags, le lien « Mettre une image à la Une » vous permettra de sélectionner l’image qui illustrera votre article en page d’accueil. Attention à sa taille: redimensionnez-là en fonction de votre thème. Ne la chargez pas en haute résolution sur le WordPress. Cela ralentirait l’ensemble de votre site web.

Une fois l’image chargée, ne négligez pas les champs Titre et Alt de votre image. Mettez-y le titre de votre article. Faites de même avec la description dans le champ Description. Ce seront des aides pour optimiser votre référencement.

Et vous, quels sont vos trucs pour optimiser votre intégration sous WordPress?

 

 

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire.

Laisser une réponse