7 conseils pour réveiller vos contacts inactifs

L’e-mail reste l’outil le plus utilisé, même devant les réseaux sociaux. Réveiller vos contacts inactifs est essentiel pour votre efficacité.

7 conseils pour réveiller vos contacts inactifs

On estime à un tiers en moyenne la part de contacts inactifs au sein d’une base de données. C’est beaucoup trop si l’on sait à quel point le bon entretien de sa liste d’envoi est crucial pour gérer l’engagement de ses cibles à long terme et garantir un bon retour sur investissement de ses efforts de communication. Qu’il s’agisse des lecteurs d’un blog, des acheteurs d’un e-commerce ou des prospects d’une entreprise: l’engagement de vos abonnés est un facteur clé de réussite pour vous.

Identifier vos contacts inactifs est donc une pierre angulaire de votre stratégie d’e-mail marketing. Voici 7 conseils essentiels pour réveiller vos abonnés endormis.

1. Construisez des audiences de niche

Première chose à savoir: plus votre liste compte d’abonnés, plus il est difficile de réveiller les contacts inactifs. Pensez donc à créer des segments en fonction des centres d’intérêt de vos abonnés afin de faciliter le ciblage de vos e-mails. Plus un message correspond aux besoins d’un abonné, plus il sera en mesure de titiller sa curiosité.

2. Segmentez vos contacts inactifs

Plus le temps passe, plus vos publics sont susceptibles de se lasser. Généralement, en raison d’irrégularité d’envoi, de lignes d’objets pauvres ou de contenu inintéressant. Veillez à séparer vos abonnés inactifs du reste de vos contacts qui ouvrent régulièrement vos messages. Ainsi, vous serez en mesure de constituer plus facilement votre plan d’attaque: en les réengageant avec un contenu spécifique qui n’est pas forcément nécessaire pour vos contacts actifs.

3. Frappez un grand coup

Gardez à l’esprit, au moment d’établir votre contenu de réengagement destiné aux abonnés inactifs, que votre ligne d’objet se doit d’être particulièrement percutante. La plupart d’entre eux ont pris l’habitude de vous zapper systématiquement, et ce depuis longtemps. Proposez une offre convaincante comme un avantage gratuit ou une réduction. Positionnez-la dans la ligne d’objet de votre e-mail et soyez concis dans le reste du message.

4. Coupez les branches mortes

Quelle que soit la qualité de vos e-mails de réengagement, certains contacts resteront insensibles. Envisagez sérieusement l’idée de les supprimer définitivement de vos listes d’envoi. Dites-vous que vous aurez une base de données certes plus réduite, mais bien plus performante.

5. Créez de la relation

Vous pouvez à présent attaquer la deuxième partie de la bataille: la construction et le maintien d’une bonne relation avec vos abonnés. Un chiffre simple permet de garder le cap: 80% de vos e-mails doivent consister en des informations utiles sur vos produits, vos services ou vos contenus. Limitez tout ce qui est offre occasionnelle ou communication générale à 20% de vos envois.

6. Restez cohérent

Pour garder une liste de contacts saine et réactive, développez un plan d’e-mail marketing cohérent. Soyez régulier sans être omniprésent. Ne rallongez pas la sauce, restez concis dans vos messages. Et planifiez des réponses et des relances automatiques à intervalle régulier (par exemple, tous les cinq à sept jours).

7. Faites des mises à jour

Et pourquoi ne pas demander à vos abonnés s’ils souhaitent mettre à jour leurs informations de contact? Cette option doit être présente dans l’ensemble de vos e-mails, mais n’hésitez pas à leur rappeler qu’ils peuvent choisir la fréquence d’envoi. C’est également l’occasion pour eux de définir une adresse e-mail plus appropriée et ainsi d’augmenter votre taux de réponse global. Garder l’œil ouvert sur ce point est un moyen infaillible pour réengager en peu de temps vos contacts inactifs.

Et vous, vous faites quoi pour réveiller vos abonnés endormis? 

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire.

Laisser une réponse