Ma participation à la table ronde sur les systèmes de gestion de contenu à code ouvert

J’ai accepté de participer à un débat entre partisans de CMS libres vs propriétaires pour le compte de RezoPointZero. Bien sûr j’en ai profité pour faire valoir tous les avantages de WordPress. Voici mes réponse aux questions posées, l’ensemble du débat est ici.

1- Quel type de clientèle est particulièrement visé par votre savoir-faire? Travaillez-vous plus volontiers avec des grandes organisations ou des PME ?
Nous travaillons avec des écoles, universités, associations, organisations gouvernementales et PME, bref toute la panoplie. Nous venons de conclure une entente avec une firme française spécialisée en intranets et médias d’information sous WordPress bien implantée dans les collectivités locales françaises et en Afrique.

2- Quels sont les avantages principaux qui motivent vos clients à faire le saut du côté des logiciels libres dans le choix d’un système de gestion des contenus (SGC) ?
La flexibilité, la possibilité d’avoir un outil sur mesure totalement adapté aux besoins éditoriaux, l’interfaçage naturel avec les médias sociaux, les coûts plus bas qu’un système propriétaire. Également le succès confirmé et la renommée de WordPress nous aide beaucoup. Près de 10 % des sites de la planète tournent sous WordPress, dix-sept des plus importantes universités américaines l’ont choisi, Cyberpresse, Le Monde, CNN, le New-York Times également.

3- Quelles sont les grandes fonctionnalités du ou des CMS que vous proposez à vos clients et quelle en est leur force principale ?
La simplicité d’utilisation, la capacité de référencement rapide et naturel, le communauté qui innove en permanence, les développeurs d’extensions qui offrent une large gamme de services spécifiques. Il y a plus de 14 000 extensions disponibles qui nous aident à répondre à des besoins spécifiques.

4- Après votre intervention, est-il possible pour un client de voler facilement de ses propres ailes? Quel savoir-faire technologique minimum lui faut-il avoir pour y arriver, si c’est le cas?
Oui en terme d’édition, par contre nous intervenons de plus en plus sur le support à la ligne éditoriale, à la pratique de l’écriture web orientée référencement. De plus, les plus récentes versions sont très automatisées en terme de mise à jour de version et d’extensions, le client est de plus en plus autonome. De notre côté, nous sommes là pour conseiller, accompagner et guider plus que pour développer. Nous faisons aussi beaucoup de veille technologique afin d’informer les clients sur les nouveautés pertinentes et nécessaires. Par exemple, la prise en considération de temps de chargement des pages par Google nous oblige à avertir les clients et à leur faire des recommandations. L’arrivée aussi du web mobile et des nouveaux écrans nous oblige à conseiller aux clients d’envisager des versions mobiles de leur site sous peine de se couper d’un lectorat en forte croissance. Et puis avec Twitter et les raccourcisseurs d’adresses web (url), nous proposons désormais à nos clients de créer leur propre service de raccourcisseur d’url grâce à un service en code source ouvert. Cela permet de récupérer à son profit le trafic généré dans Google au lieu de le céder à une tierce partie.

5- Vos services se limitent-ils à l’intégration de votre système dans l’environnement technologique de vos clients ou êtes-vous en mesure de les guider dans la production de leurs contenus avec vos propres ressources ou celles d’un partenaire?
Nous sommes spécialistes en WordPress, initialement un logiciel de blogue. Depuis les plus récentes versions, nous faisons de plus en plus de sites intégrant un blogue et nous prenons en charge l’intégration du contenu. Nous avons recruté depuis peu un rédacteur bilingue pupitreur et éditeur WordPress qui assiste le client en terme d’édition et de ligne éditoriale. Il y a actuellement une très forte demande de la part des PME pour de l’accompagnement dans le contenu.

6- Votre système de gestion des contenus est-il approprié à un type de contenus particulier ou peut-il convenir à des fonctions connexes comme la collaboration en ligne ? Dans un tel cas, peut-on facilement gérer des accès privés afin de travailler en groupe fermé ?
Oui, tout à fait, WordPress est désormais décliné en différents modules qui vont du simple blogue ou site jusqu’au réseau social ouvert ou fermé avec toute les fonctionnalités d’un intranet capable de compétionner des plates-formes comme Share Point.

7- Un vieux débat existe depuis plusieurs années autour du « coût total de possession » des logiciels libres qui a été initié par Microsoft en soutenant que les coûts totaux de l’option « code source ouvert » reviennent aussi chers sinon plus chers que les logiciels propriétaires. Est-ce un vieux débat qui ne tient plus la route ? Faites-vous partie de ceux pour qui tous les autres avantages des logiciels libres à l’exception de leur faible coût l’emportent nettement sur ce dernier et qu’il ne devrait donc pas peser autant dans la balance ?
La vache à lait de Microsoft est MS Office. C’est pourquoi ils se battent par tous les moyens contre Open Office ou Google Doc. Du côté des SGC, ils ont jeté l’éponge puisqu’ils viennent de s’entendre avec WordPress pour la migration de leurs 30 millions de blogues Live Space vers ce SGC en code source libre.

Vous aimerez aussi

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tweets that mention Ma participation à la table ronde sur les systèmes de gestion de contenu à code ouvert | La Fabrique de Blogs -- Topsy.com - 1 décembre 2010

    […] This post was mentioned on Twitter by AnnieBergeron, La Fabrique De Blogs. La Fabrique De Blogs said: Ma participation à la table ronde sur les systèmes de gestion de contenu à code ouvert http://goo.gl/fb/MibOc […]

Laisser une réponse